Housse de casque moto : quel modèle choisir ?

Bien bichonner sa moto passe par l’acquisition du matériel et des produits nécessaires à son entretien. Investir dans une panoplie d’accessoires comme une housse de protection pour son casque est le meilleur moyen de faire perdurer son véhicule. Mais comment faire pour déterminer le modèle à choisir ? Et surtout, quelle en est la durée de vie ? On vous guide pas à pas à travers le processus d’acquisition d’une housse pour son casque de deux-roues.

Une housse pour casque de moto, quel est son but ?

Les deux-roues sont la catégorie de véhicules qui sont les plus exposés à l’usure, car ils sont entreposés dans la plupart des cas en extérieur. Les casques pour moto sont généralement entreposés non loin de ceux-ci, d’où l’utilité d’investir dans du matériel de couverture à l’épreuve des intempéries. La housse pour casque en fait justement partie, elle constitue le meilleur moyen de préserver ce dernier des dommages et de l’usure.

C’est une sorte de sac en tissu ou en matière imperméable qui se referme généralement par lacet ou par scratch. Une bonne housse de casque pour moto doit être assez résistante pour empêcher l’eau et l’humidité de pénétrer, mais assez souple pour convenir aux espaces exigus.

Housse de casque moto

Elle doit également posséder un volume supérieur à celui du casque pour éviter d’en rayer la surface. Aussi, les casques pour moto étant couverts d’un matériau lisse et dur (résine généralement), ceux-ci sont assez fragiles aux chocs et aux coups. Il faut donc veiller à trouver une housse de casque fabriquée dans une matière qui absorbe bien les coups, du molletonné par exemple. On retrouve par ailleurs deux grands types de housses pour casques de moto :

  • Les housses souples ;
  • Les housses rigides.

Les housses rigides sont beaucoup plus résistantes et protectrices, elles résistent également très bien aux milieux fortement humides. Elles sont donc préconisées si vous comptez entreposer votre moto pendant une longue période en extérieur. En revanche, les housses souples sont plus malléables et plus pratiques pour le transport. Elles sont aussi facilement lavables et offrent plus de facilité aux motards qui disposent d’un abri pour leurs engins.

Il faudra donc décider en fonction de vos conditions et du milieu dans lequel le casque sera entreposé. Visitez cette page pour plus de détails sur les housses de casques de moto.

Quelle matière pour sa housse de casque de moto ?

Pour ce qui est du choix du matériau de conception, celui-ci devra également être adapté aux conditions d’entreposage du casque. On évitera les matières trop lourdes et trop rigides qui risqueraient d’occasionner une gêne sur le long terme. Les housses rigides en alliage d’aluminium sont très pratiques, elles allient aussi bien légèreté que résistance. Pour les écolos, des housses de casque en plastique recyclé sont disponibles un peu partout en vente. On retrouve également des housses en PCV, offrant étanchéité, facilité d’entretien et prix réduit. Pour les housses souples, le nylon ou le polyester sont de très bons candidats également, car ils sont ultra résistants.

About Author: