La méthode Montessori : l’école en plus intéressante

La méthode Montessori existe en France depuis quelque temps maintenant. Cette approche alternative de l’enseignement continue d’attirer les parents. Zoom sur une autre version de l’école.

Maria_MontessoriLes principes de l’épanouissement initiés par Maria Montessori

Cette nouvelle approche de l’éducation privilégie avant tout l’épanouissement au lieu d’imposer un programme scolaire. Bénéficiant de sa propre feuille de route, elle incite davantage les jeunes à se découvrir au lieu de tout apprendre des autres. Le rythme et les méthodes d’apprentissage restent agréables pour l’enfant. Ce sont les promesses de la méthode Montessori. À l’origine, le docteur Maria était persuadé que les enfants méritent un meilleur traitement que le « dressage ». En effet, dans les années 1900, l’école appliquait loin d’être aussi agréable qu’aujourd’hui. Entre le bâton et la carotte, cette première femme médecin d’Italie préférait la seconde option. Devant un système éducatif plutôt susceptible, elle met en évidence que les enfants apprennent mieux sans contraintes. Depuis, son concept a fait des adeptes puisque 20 000 écoles à travers le monde suivent le programme alternatif Montessori.

Toute une pédagogie alternative à connaître

Les bases de l’enseignement Montessori sont assez faciles à connaître. Seulement, l’application de la méthode reste délicate. Les enseignants doivent doser la liberté et l’autodiscipline. Les élèves choisissent librement les activités qu’ils souhaitent pratiquer. En classe, on peut se déplacer et s’exprimer librement. Les maîtresses font des efforts pour montrer l’exemple qu’il faut suivre au lieu de dicter des interdits. L’apprentissage par l’expérience transforme les salles de classe en véritable laboratoire. L’individualité est acceptée, mais toute forme de compétition restera exclue. Par ailleurs, le respect de rythme de chacun constitue une autre particularité de cette méthode éducative alternative.

Les écoles Montessori ont des programmes validés par les autorités compétentes. Les élèves font plus ou moins les mêmes activités que les écoles classiques : écriture, lecture, calcul ou d’autres activités sur des planches à colorier.

Image: Maria Montessori – Wikipedia.org

About Author: